Introduction Muscle lisse Oesophage Estomac Intestin Colon Défécation Motricité digestive

Motricité de l'intestin grêle

L'intestin grêle de l’homme représente 75 à 80% de la longueur totale du tractus digestif. Sa partie initiale, le bulbe duodénal, extrémité proximale de l'intestin, est un segment dilaté qui reçoit le chyme gastrique éjecté par chaque systole antrale. Le duodénum mesure environ 25 cm de long, il est dépourvu de mésentère. Lui font suite le jéjunum (environ 2 m) et l'iléon (environ 3 m). A son extrémité distale, l'iléon s'invagine dans le colon formant la valvule iléo-cæcale, dans laquelle les couches musculaires coliques et iléales sont superposées et réalisent un sphincter en fusionnant en partie avec celle du colon.
Au point de vue physiologique, l'intestin grêle est l’exemple type du muscle lisse unitaire (c'est à dire à activité électrique myogène inhérente).
L'intestin grêle est le segment du tube digestif où l'essentiel des processus de digestion et d'absorption a lieu. Pour permettre au grêle d'assurer ces fonctions, la motricité doit remplir trois rôles :